La rhinoplastie pour les femmes comme pour les hommes

La rhinoplastie est une des opérations de chirurgie esthétique les plus demandées chez les femmes  comme chez les hommes, surtout en France. Tout le monde veut se sentir mieux dans sa peau, pour que les autres ne posent pas de regards injustes envers nous. On  rectifie quelques défauts sur notre face soit sur  le menton, soit sur les poches sous les yeux, soit sur le nez. Les français ont tendances à avoir un nez plus long, ou plus large, ou crochu, ou bossu. Un accident ou des  malformations à la naissance sont les causes de ces défauts. On voudrait alors changer de cette apparence physique pour avoir un look plus désirable même si vous êtes un homme ou une femme.

Rhinoplastie chez l’homme

Les hommes ont pris en mains la chirurgie esthétique comme une « décision d’affaire ». Ils sont plus exigeants que les femmes. La rhinoplastie doit conforme aux caractéristiques de votre visage, qu’il ne soit pas féminin, il doit être plus fort, droit, même un peu busqué. En réalité, le nez d’un homme doit correspondre à sa personnalité, en respectant les critères d’esthétisme et de faisabilité. L’opération a besoin de prendre en compte que sa peau est plus épaisse, et sa base osseuse est plus importante. C’est-à-dire qu’il est impossible de réaliser réellement un affinement de sa pointe. Souvent, ils pratiquent la rhinoplastie à cause de son ronflement ou suite à des violents traumatismes dus à des sports violents ou des accidents, des coups, des chutes (comme il est boxeur, rugbyman…). Suite à ces choses violentes, ils ont le nez cassé, dévié voire enfoncé. Alors, ils profitent d’en faire. Chez l’homme, elle est souvent une intervention suite à des accidents, et la septo-rhinoplastie est la méthode chirurgicale améliorant la respiration et l’esthétique. D’habitude, l’angle nasolabial sera plus fermé avec une columelle horizontale et se fera entre 90 et 95 degrés. Son nez relevé aura son angle plus grand qu’avec une pointe plongeante.  L’angle nasofrontal sera plus ouvert que chez la femme qui sera compris entre 115 et 130 degré. Son analyse à travers ces angles ne doit pas reconnaitre l’expérience du rhinoplasticien ou sa sensibilité artistique. Si vous avez besoin de consulter un spécialiste, consultez ce site.

Rhinoplastie chez la femme

Pour la rhinoplastie chez la femme, généralement c’est une chirurgie sur mesure, la connaissance des « canons de la beauté ». Ces canons ont caractérisé le visage pour qu’il soit devenu harmonieux : le nez doit avoir la même taille que le front et l’oreille, la ligne de la bouche doit se trouver à un tiers de l’espace entre la base et le menton. Chez une femme, l’angle nasolabial sera compris entre 90 et 120 degrés, angle formé par l’inclinaison de la columelle avec la lèvre supérieure. La corpulence et la taille d’une  femme rentrent en ligne de compte, un nez relevé sera plus acceptable chez une petite que chez une grande femme. L’angle nasofrontal du front avec la projection nasale  d’une femme sera compris entre 115 et 130 degrés ; l’angle nasofacial formé par la ligne dorsale et celle du plan facial mesure entre 30 et 40 degré et donne sa projection. Le chirurgien doit étudier la morphologie de chaque patiente pour obtenir ce qu’elle voulait. Pour ça, on analysera profondément la déformation voulue.

Rhinoplasty

Les effets de la rhinoplastie physiquement et psychologiquement

Après la période de la puberté, on peut exécuter la rhinoplastie à tous les âges. Elle demande une action de complexité, il y a beaucoup de techniques en fonction de notre choix et ça dépend de nous homme ou femme. L’opération change complètement votre look, votre nez est littéralement plus fin, plus gracieux et plus harmonieux. Alors, la confiance d’être comme les autres vous revient à l’esprit, vous ne serez plus complexés à votre apparence. Et surtout, l’intervention finie, n’ayez crainte que ce nouveau os n’est plus fragile mais vous devez arrêter de faire des choses violentes, pour que vous n’abimez pas le résultat.  D’ailleurs, cette modification peut emmener une perte d’identité pour les cas de certains patients. Malheureusement, le fait d’être opéré ne doit pas être sans conséquences ni physiquement ni moralement. Alors, cette intervention doit être « masculin » ou « féminin » sans aucune hypercorrection, pour que le nez devienne comme naturel et s’assimiler harmonieusement dans le visage. Il y a la différence selon le sexe : c’est que l’homme a un visage naturellement moins fin, avec un massif facial plus imposant. L’arcade sourcilière féminine est naturellement plus fine et leur nez met en valeur leur visage.

Bref, le chirurgien a pour objectif de vous amener après 1 an à un visage harmonieux, et naturel, vous ne serez plus les hommes ou les femmes complexés envers les autres. Ses expériences peuvent garantir de résultats satisfaisants sans cicatrices trop visibles. Cette rhinoplastie est très utile dans notre vie, qui a des problèmes facials, surtout pour les français : les uns pour ses apparences physiques dues à des accidents ou des sports violents ; et les autres pour ses beautés naturelles.