Les différentes techniques de greffes de cheveux

Votre perte de cheveux peut vous paraître préoccupante, surtout si celle-ci est apparue précocement déjà  à  partir l’âge de 16 ans pour certains adolescents. Si votre perte de cheveux est devenue de plus en plus abondante, ce n’est pas une fatalité, sachez que beaucoup de personnes se trouvent dans ce même cas s’en sortent avec succès et ont trouvé des solutions excellentes pour faire face à  cette réalité, grâce au greffe de chkeveux ou transplantation capillaire. Au cours de temps, cette technique d’implants capillaires font preuve des résultats positifs et durables dont beaucoup sont satisfaits sur le plan chirurgical, aussi bien que sur l’esthétique avec une performance extraordinaire de ce mode de transplantation qui est capable de procéder à  la transplantation des micros-greffons à  l’aide de 1 à  2 follicules pileux pour une greffe de cheveux parfaitement naturel. Toutes nos astuces sur le site www.greffedecheveux.info.

En quoi consiste un greffe de cheveux ?

Un greffe de cheveux ou transplantation capillaire est tout d’abord une chirurgie qui ne s’agit pas d’une grande intervention opératoire. Le médecin prélève les follicules pileux dans les zones donneuses de vos propres cheveux, le plus souvent dans la couronne, sur l’arrière de la tête et ensuite les distribuent dans les zones dégarnies pour une réimplantation. Pourquoi le prélèvement se fait-il dans la couronne ? Tout simplement car, c’est dans cette zone arrière de cuir chevelu que les cheveux ont une repousse génétiquement abondante et ces cellules capillaires saines se renouvellent facilement et de temps en temps. Nous allons voir quelques méthodes courantes les plus choisies pour une transplantation capillaire :

  • La méthode de la bandelette
  • La technique de la FUE (Follicular Unit Extraction)

La technique de transplantation capillaire par la méthode de bandelette :

Pour cette méthode de bandelette, l’opération dure en moyenne 2 à  3 heures. Le principe consiste à  prélever les follicules pileux dans les zones les plus fournies et les plus riches en cheveux de l’arrière de votre crâne et ensuite de réimplanter 1200 à  1500 implants dans les zones dégarnies. Le prélèvement permet d’obtenir 3000 à  5000 cheveux car chaque implant est porteur de 1 à  4 cheveux avec une repousse naturelle suivant l’anatomie génétique de l’être humain. Cette méthode de la bandelette est la technique utilisée par plus de 90% des praticiens car la qualité des implants est complètement assurée. L’intervention est pratiquée sous anesthésie locale, le principe est sans douleur. Pour les suites post-opératoires, vous pouvez ressentir une sorte de tiraillement dans un certain temps et avec l’effet de l’anesthésie un gonflement du front peut apparaître pendant quelque jour. La présence des croûtes au niveau du point d’impact est tout à  fait normal et vont se disparaître peu à  peu après 8 à  10 jours.

 

La technique de la FEU

La FEU, est une méthode de transplantation capillaire dans le but également comme tous les greffes de cheveux, d’extraire sans utiliser l’incision, des follicules pileux un par un dans les zones donneuses ensuite les réimplanter dans les zones receveuses. Plusieurs formes d’extraction sont utilisées pour cette pratique : l’extraction manuelle, à  l’aide des instruments semi-automatisés ou robotisés.

  • La FUE semi-automatisée: pour ce genre de prélèvement semi-automatisé, le médecin qui entame la transplantation utilise un foret rotatif automatisé pour extraire vos follicules pileux. Dans ce cas, le médecin choisit lui-même les follicules à  extraire. Cet instrument motorisé est équipé d’un tube qui fonctionne par action d’aspiration à  l’aide d’une pression de pied sur pédale. Pour ce genre de prélèvement, certains médecins utilisent aussi le système SAFE qui est un instrument fonctionnant par un punch rotatif automatisé. Une fois que les follicules sont extraits de votre cuir chevelu, le médecin les réimplante soit en utilisant manuellement le forceps soit à  l’aide d’un instrument d’implantation d’où il positionne à  l’entrée des trous dans l’incision déjà  perforée dans votre cuir chevelu. Toute l’intervention se fait sous anesthésie locale et complètement sans douleur.
  • La FUE robotisée: pour cette technique, le prélèvement se fait à  l’aide d’un bras mécanique. Ce robot est contrôlé par un programme. Elle est équipée d’une caméra permettant d’identifier automatiquement les follicules à  extraire et validées ensuite par le médecin. Ces assistants collectent ensuite ces follicules prélevés pour être implantés dans les zones dégarnies.

Pour conclure, il existe de nombreuses techniques d’implantation capillaire ou greffe de cheveux. N’hésitez pas de parler à  votre médecin des inconvénients et des avantages de chaque technique de greffe et de demander une explication détaillée sur les différences entre chaque méthode de greffe de cheveux existantes, les suites opératoires ainsi que les précautions à  prendre après votre implantation capillaire. L’essentiel est d’opter pour une méthode sans cicatrice, indolore et d’un aspect naturel satisfaisant.